Publié le 12 Décembre 2021

Théâtre musical miniature à automates Mr Christmas avec figurines du ballet Casse-noisette

Théâtre musical miniature à automates Mr Christmas avec figurines du ballet Casse-noisette

Lutèce Créations vous informe du retour du célèbre théâtre musical miniature à automates avec figurines animées du ballet Casse-noisette.

Vous pouvez venir en boutique à notre adresse parisienne (Lutèce Créations - 103, rue de Sèvres - Galerie le Sévrien - 75006 Paris) ou sur notre site web en cliquant ici.

Notre chaîne Youtube.

Deuxième tableau du théâtre musical miniature à automates avec la ballet Casse-noisette

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 12 Décembre 2021

Lutèce Créations vous propose une remise de 12% sur son grand carrousel musical miniature Mr Christmas.

Vous pouvez venir en boutique à notre adresse parisienne (Lutèce Créations - 103, rue de Sèvres - Galerie le Sévrien - 75006 Paris) ou sur notre site web en cliquant ici.

Notre chaîne Youtube.

Carrousel musical miniature Mr ChristmasCarrousel musical miniature Mr Christmas

Carrousel musical miniature Mr Christmas

Carrousel musical miniature Mr Christmas

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe SAYOUS

Publié dans #Carrousels musicaux miniatures

Repost0

Publié le 10 Décembre 2021

Lutèce Créations vous propose pour les fêtes de fin d'année ces petits automates à musique de salon. Les automatiers les plus connus ont créé ces petites merveilles (Renato Boaretto, Farkas et un nouveau venu dans notre collection: Jean Vuillermoz).

Pour les retrouver sur notre site, cliquer ici.

Notre site web: cliquer ici.

Notre chaîne Youtube.

Nouveaux automates musicaux chez Lutèce CréationsNouveaux automates musicaux chez Lutèce Créations
Nouveaux automates musicaux chez Lutèce Créations
Nouveaux automates musicaux chez Lutèce CréationsNouveaux automates musicaux chez Lutèce CréationsNouveaux automates musicaux chez Lutèce Créations

Nouveaux automates musicaux chez Lutèce Créations

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Sayous

Publié dans #Automates, #Automates en vente

Repost0

Publié le 22 Août 2021

Lutèce Créations vous propose pour cette rentrée des instruments de musique mécanique anciens exceptionnels.

- Une pendule à 8 trompettes de 1868.

- Un organina Thibouville Lamy grand modèle céleste de 36 touches à 2 registres commutables.

- Un orgue Gavioli 37 touches à cylindre de 8 airs, 3 registres dont 2 commutables. Vendu avec une charrette d'enfant.

- Un orgue à anches Gavioli de 27 touches (26 touches pour la musique et 1 touche pour deux timbres).

La pendule à trompettes

Il s'agit d'une pendule de la Forêt Noire à 8 trompettes réalisée en 1868 par Emile Wherle. A chaque heure une mélodie est déclenchée. Deux musiciens sortent de leur cachette comme s'il s'agissait d'un coucou et jouent deux airs dont un passage de l'ouverture de Guillaume Tell de Rossini.

Cette pendule a été entièrement révisée et fonctionne parfaitement. 

Pour en savoir plus: notre site web et la page dédiée à cet objet.

Pendule à 8 trompettes de la Forêt Noire en tilleul
Pendule à 8 trompettes de la Forêt Noire en tilleul

Pendule à 8 trompettes de la Forêt Noire en tilleul

Organina Thibouville Lamy grand modèle céleste de 36 touches à 2 registres commutables.

L'organina Thibouville Lamy est un orgue à anches à deux registres commutables (céleste et expression). Cet orgue en bois de noyer français très rare a été conçu vers 1900 et fonctionne parfaitement. Il est vendu avec 10 cartons d'origine et 5 cartons modernes.

Pour en savoir plus: notre site web et la page dédiée à cet objet.

Organina Thibouville Lamy grand modèle céleste de 36 touches à 2 registres commutables.
Organina Thibouville Lamy grand modèle céleste de 36 touches à 2 registres commutables.

Organina Thibouville Lamy grand modèle céleste de 36 touches à 2 registres commutables.

Orgue de barbarie à anches: organina Thibouville-Lamy 36 touches 2 registres à cartons perforés

Orgue Gavioli 37 touches à cylindre de 8 airs, 3 registres dont 2 commutables. Vendu avec une charrette d'enfant.

Il s'agit d'un orgue de rue de marque Gavioli de 37 touches avec un cylindre de 8 airs. Datant de la fin du XIXème siècle, cet orgue porte le nom de son revendeur (Weiser et Neumann) et est doté de trois registres dont deux commutables (Bourdon (permanent) / Picollo / 11 trompettes).

Cet orgue est pourvu d'une magnifique marqueterie de fleurs et d'une photo de navire sous verre.

A l'origine la charrette d'enfant (ancienne) était tirée à la main ou attelée avec un ou deux chiens.

L'orgue a été révisé et fonctionne parfaitement.

Pour en savoir plus: notre site web et la page dédiée à cet objet.

Orgue Gavioli 37 touches à cylindre de 8 airs, 3 registres dont 2 commutables. Vendu avec une charrette d'enfant.
Orgue Gavioli 37 touches à cylindre de 8 airs, 3 registres dont 2 commutables. Vendu avec une charrette d'enfant.

Orgue Gavioli 37 touches à cylindre de 8 airs, 3 registres dont 2 commutables. Vendu avec une charrette d'enfant.

Orgue à anches Gavioli de 27 touches (26 touches pour la musique et 1 touche pour deux timbres).

Cet orgue dit "Meloton" et portant le nom de son revendeur (Charles Ullmann) est en poirier noirci et d'époque Napoléon III. Il est proposé de manière exceptionnelle avec ses 8 cylindres d'origine et est le seul connu avec autant de cylindres. Son état est exceptionnel.

Chaque cylindre comporte au moins 3 valses et un air classique pour pouvoir jouer dans les édifices religieux.

Pour en savoir plus: notre site web et la page dédiée à cet objet.

Orgue à anches Gavioli de 27 touches (26 touches pour la musique et 1 touche pour deux timbres).
Orgue à anches Gavioli de 27 touches (26 touches pour la musique et 1 touche pour deux timbres).

Orgue à anches Gavioli de 27 touches (26 touches pour la musique et 1 touche pour deux timbres).

Orgue de barbarie Gavioli à anches dit "Méloton" de 27 touches et à 8 cylindres.

Rendez-vous sur notre chaîne Youtube pour découvrir nos instruments de musique mécanique anciens.

Notre chaîne Youtube: cliquer ici.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Sayous

Publié dans #Instruments de musique mécanique

Repost0

Publié le 22 Août 2021

Parmi les nouveautés du moment, Lutèce Créations vous propose des boîtes à musique animées en bois de hêtre massif: un train tournant autour d'une montagne, une voiture contournant un château ou même la tour Eiffel, une grande roue tournant verticalement, des danseuses de ballet et bien d'autres sujets encore.

Boîtes à musique animées en bois massif
Boîtes à musique animées en bois massifBoîtes à musique animées en bois massifBoîtes à musique animées en bois massif
Boîtes à musique animées en bois massifBoîtes à musique animées en bois massif

Boîtes à musique animées en bois massif

Ces boîtes à musique sont dotées d'un mécanisme musical traditionnel à ressort de 18 notes. Un interrupteur, sous forme d'une  boule en bois, interrompt la musique et l'animation qui repose le plus souvent sur la technique de l'aimantation pour mettre en mouvement les véhiculent tournants.

Pour en savoir plus:

Notre site web Lutèce Créations.

La page dédiée aux boîtes à musique haut de gamme pour enfants.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Sayous

Publié dans #Boîtes à musique

Repost0

Publié le 19 Juillet 2021

Automate musical sous globe en verre de la maison Phalibois représentant un singe cireur de chaussures.

Mouvement de cet automate musical: mouvements de la tête, des yeux, de la bouche, des mains (mécanisme de 6 cames).

Cet automate musical, de conception traditionnelle, créé vers 1880, est estampillé Phalibois sur le moteur et sur la platine du mouvement musical à deux airs.

Remontage par tirage. Protégé par un globe (pas exactement aux dimensions de la base). Bon état de présentation et de fonctionnement.

Pour la petit histoire: La maison Phalibois est célèbre et réputée pour ses automates publicitaires et ses boîtes à musique animées. Rachetée en 1925 par Gaston Decamps, la collection est exposée au public dans deux musées français à Falaise (Calvados) et à Souillac (Lot).

À partir de 1874, la maison se spécialisa dans le tableau mécanique : des scènes mécanisées sur socle, avec des personnages animés. Les tableaux mécaniques (ou tableaux d’animation) apparurent au cours du XVe siècle. Leur première fonction était de distraire en représentant souvent des scènes de la vie quotidienne, des métiers, des scènes champêtres ou de chasse. On trouve également des représentations imaginaires de villes, de ports ou de paysages.

Le 28 janvier 1893, le couple Phalibois cède la fabrique à leur fils, Édouard Henri et se retirent des affaires. Ensuite, Sous la direction de Jean Phalibois, puis d´Henry, la Maison Phalibois délaissa les scènes animées sur socle pour les personnages automates, très demandés, d´abord mécaniques et ensuite électriques. Un des créations : Le siffleur, représentant un gamin de Paris sifflotant un air avec insouciance, figura dans la publicité de la Maison entre 1900 et 1905.

Au début du XXe siècle, les pièces-réclames électriques forment la quasi-totalité de la production de la Maison Phalibois.

Le fils d´Henry, Raymond, arrivé à la tête de la fabrique vers 1925, devenu marchand de jouets, abandonne la fabrication d´automates. Le stock entier fut vendu à Gaston Decamps, directeur de la maison Roullet-Decamps.

Automate à musique de salon: singe cireur de chaussures par Phalibois

Pour retrouver cet automate sur le site de Lutèce Créations cliquer ici.

Pour aller sur notre chaîne Youtube cliquer ici.

La vidéo est disponible ici sur Youtube.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 17 Juillet 2021

Lutèce Créations vous propose de découvrir l'histoire de la maison Roullet-Decamps à travers son catalogue d'automates illustré.

Notre chaîne Youtube: cliquer ici. Retrouvez cette vidéo en cliquant ici.

Notre site web: cliquer ici.

Histoire de la maison Roullet-Decamps, fabricant d'automates, à travers son catalogue illustré.

Histoire de la maison Roullet-Decamps:

Fondation (1865-1889)

La maison fut fondée en 1865 par Jean Roullet, façonneur d'outils. Le premier jouet automate naquit grâce à la collaboration de monsieur Lamour, client et sertisseur de métier : Le Petit Jardinier poussant une brouette. Ce jouet, le premier fabriqué en série, devint le sigle de la Maison Roullet, puis Roullet-Decamps.

L'entreprise obtint sa première médaille de bronze à l'Exposition universelle de 1867.

En 1879, le mariage de la fille de Jean Roullet avec Ernest Decamps, mécanicien, contribua à l'expansion de la fabrication des jouets mécaniques. Les créations mécaniques s'intitulèrent Roullet-Decamps après le succès de l'exposition de 1889 qui scelle l'association.

Dès 1893, 50 personnes sont employées dans les différents ateliers : mécaniciens, horlogers, sculpteurs, couturières etc...

 
L'expansion

1900 : Apparition des premiers automates électriques : des automates publicitaires dans les vitrines des magasins, et qui pouvaient fonctionner en permanence. Gaston Decamps, fils aîné d’Ernest entre à l'Ecole des Arts décoratifs et à l’Académie des beaux-arts. Élève du grand sculpteur animalier Fremiet, il prendra une part de plus en plus active dans l'entreprise familiale. Son influence se ressent dans la qualité des visages sculptés dès lors. Entre 1902 et 1906, Gaston Decamps crée son chef-d'œuvre, la Charmeuse de serpent, automate sensuel et rapidement célèbre dont on ne connaît qu'une douzaine d'exemplaires.

En 1906, à la mort de Jean Roullet, Ernest Decamps prend la direction de la Maison Roullet-Decamps. Il présenta un couple de boxeurs électrique à l’Exposition franco-britannique de Londres en 1908. Par la suite, la maison produisit beaucoup d’automates pour des réclames ou des automates électriques.

En 1909, Ernest Decamps meurt, ses enfants Gaston et Paul prennent la relève. La firme prend le nom de Veuve Decamps et Fils. Gaston, âgé de 27 ans, crée la première vitrine animée de Noël pour le Bon Marché à Paris. La mode est née : les grands magasins font appel à des dessinateurs humoristes de l'époque, Dubout, Peynet, Jean Effel pour la conception, la réalisation finale et la fabrication étant effectuées par les Établissements Decamps.

La guerre de 1914 : Paul Decamps, le gestionnaire, est tué en 1915.

En 1922, Gaston Decamps se retrouve seul à la tête de la fabrique.

 

La consécration

L' entre-deux-guerres : Decamps récupère le stock de la maison Phalibois en 1925. Rymond Phalibois, arrive à la tête de la fabrique et abandonne la fabrication d’automates, cédant la totalité du stock à Gaston Decamps. Les grands magasins tels que les Galeries Lafayette, Les Magasins du Louvre mais aussi à l’étranger, aux Etats-Unis, en Angleterre et en Belgique installent des automates dans leurs vitrines, dont des automates publicitaires, comme le Pierrot Gourmand.

C'est la consécration : L'Homme-serpent, L'Éléphant marcheur et La panthère rampante entrent au musée des arts et métiers de Paris. Pour l'Exposition internationale de 1937, Gaston Decamps créé avec Paul Durand, le professeur Arcadius (un automate qui écrit des analyses de caractères). Il travailla aussi aux trucages de cinéma (le vieux lion dans Tartarin de Tarascon, le pic-vert dans Alexandre le bienheureux, la pendule automate des Casses-pieds, etc.)...

En 1963, la maison Decamps, expulsée de l'hôtel de Vigny, emménage au 118 de la rue Amelot. Le gendre de Gaston Decamps, Georges Bellancourt, impulse l'animation des mécanismes par l'électronique et la bande magnétique. Parallèlement, des sculptures animées en métal voient le jour. En 1963, un oursin d'or pour Salvador Dali ouvre cette voie.

 

Les difficultés

1972 : après le décès de Gaston Decamps, sa fille, Cosette et son mari, Georges Bellancourt, continuent la production, mais, face à la concurrence des jouets asiatiques, la maison cesse la fabrication de jouets mécaniques pour se concentrer sur les grands automates électriques.

1995 : Cessation d’activité. En 1988, à Souillac (Lot), sur l’initiative du maire et avec l’aide de l'État, un musée consacré aux automates, et plus particulièrement à ceux de la Maison Roullet-Decamps, a été créé. La collection est exposée au public dans deux musées français à Falaise (Calvados) et à Souillac (Lot). Le visiteur du musée de Souillac peut y découvrir un bon nombre d’automates dont le fonctionnement est géré par un ordinateur pour en limiter l’usure, mais de telle façon qu’il reste un musée vivant et animé.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe SAYOUS

Publié dans #Automates

Repost0

Publié le 5 Juillet 2021

En voici son descriptif:

Automate musical de salon de Renato Boaretto conçu vers les années 1980 représentant une amazone sur un cheval se cabrant.

Cet automate musical est doté de trois mouvements: la tête de l´amazone tourne de droite à gauche, son bras droit qui tient la cravache monte et descend, son bras gauche qui tient les rênes, s´écarte.

Le cheval est en staff, sa queue et son encolure sont en véritable crin de cheval.

Cet automate musical est doté d´un mécanisme musical à ressort de 36 notes de marque suisse Reuge music.

Mélodie de cet automate musical: La marche turque (W. A. Mozart).

Pour la petit histoire: Renato Boaretto, créateur d’automates né à Venise en 1942, fut élevé au titre de « Maître d’Art » en 1995 par le ministre de la Culture. Il est un artisan d’art reconnu et sollicité aussi bien par des collectionneurs privés d’automates que par les conservateurs et les scénographes. Ses domaines d’activité sont extrêmement variés : restauration ou restitution de pièces rares du 18e siècle, création de scènes en mouvement pour des musées et les parcs d’attraction, réalisation d’objets précieux animés en joaillerie, collaboration avec des scénographes et des artistes contemporains (notamment, l’art cinétique), etc…

L'amazone est un automate réalisé par Renato Boaretto dans les années 80.

L'amazone est un automate réalisé par Renato Boaretto dans les années 80.
L'amazone est un automate réalisé par Renato Boaretto dans les années 80.

L'amazone est un automate réalisé par Renato Boaretto dans les années 80.

Pour retrouver cet automate sur le site de Lutèce Créations cliquer ici.

Pour aller sur notre chaîne Youtube cliquer ici.

La vidéo est disponible ici sur Youtube.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe SAYOUS

Publié dans #Automates, #Automates en vente

Repost0

Publié le 4 Juillet 2021

Lutèce Créations vous propose à la vente un automate vintage "Le clown automate violoncelliste sur une pleine lune".

En voici sa description sur le site de Lutèce Créations:

Automate musical traditionnel d´un auteur inconnu s´inspirant des automates anciens réalisés par la Maison Roullet-Decamps mettant en scène un clown au dessus d´une pleine lune dotée d´un visage.

Cet automate musical est doté de 6 mouvements: mouvement du bras droit qui manie l´archet, mouvement de la tête qui tourne vers la droite et vers la gauche, mouvement du chapeau qui bouge, mouvement de la jambe du clown qui bat la mesure, mouvement de clignement de l´oeil de la lune et mouvement de la langue de la lune qui se déplace latéralement.

Cet automate musical est doté d´un petit mécanisme musical traditionnel qui accompagne les mouvements du clown.

Cet automate musical a été entièrement restauré (réglage des mouvements, peinture de la lune, nouveau socle et création de riches costumes et accessoires.

Cet automate musical est en vente sur rendez-vous à notre boutique et ne sera pas envoyé par la poste.

Clown automate violoncelliste sur une pleine lune

Automate à musique de salon: Clown violoncelliste sur la pleine lune.
Automate à musique de salon: Clown violoncelliste sur la pleine lune.

Automate à musique de salon: Clown violoncelliste sur la pleine lune.

Pour retrouver cet automate sur le site de Lutèce Créations cliquer ici.

Pour aller sur notre chaîne Youtube cliquer ici.

La vidéo est disponible ici sur Youtube.

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe SAYOUS

Publié dans #Automates, #Automates en vente

Repost0

Publié le 19 Juin 2021

Lutèce Créations vous propose à travers sa chaîne Youtube de visionner un documentaire en deux parties: "la musicienne" d'Olivier Roux.

Il s'agit de la restauration opérée en 1978 en Suisse par l'horloger Dominique Loiseau, d'un des trois automates du Musée d'Art et d'Histoire de Neuchâtel.

1ère partie du documentaire "La musicienne" (automate androïde joueuse d'orgue).

La musicienne est une joueuse d'orgue qui joue réellement cinq motifs musicaux différents : la musique n'est pas enregistrée ou jouée par une boîte à musique, mais bien jouée par l'automate qui enfonce les touches d'un véritable orgue avec ses doigts (l'orgue étant bien sûr construit à sa taille et à son ergonomie). Elle «respire» (sa poitrine se lève et s'abaisse), elle suit des yeux le jeu de ses mains, et elle fait des mouvements du torse comme un véritable organiste, terminant son récital par une révérence au public.

Tous comme ses petits frères (un écrivain et un dessinateur), je pense que la musicienne a été conçue dans l'optique de faire réaliser par des machines des tâches particulièrement complexes, souvent exténuantes et propres à l'être humain (ce qui préfigure les robots des chaînes de montage dans l'industrie).

2ème partie du documentaire "La musicienne" (automate androïde joueuse d'orgue).

Vous retrouverez ces informations sur notre chaîne Youtube et sur la page dédiée en cliquant ici et ici.

Notre site web de vente d'automates et de boîtes à musique et sa page dédiée aux antiquités.

Voir les commentaires

Publié dans #Automates, #Musées

Repost0