Portrait d'automate : la visite chez le major (1910)

Publié le 1 Mai 2017

"La visite chez le major" est un automate de la collection de Philippe SAYOUS acquis lors de la vente des automates de la collection Tassel du 9 mars 2016 à l'Hôtel Drouot de Paris.

Ami du Docteur Max Tassel, j'avais toujours été amusé par cet étrange automate réalisé en 1910 "La visite chez le major" ou "L'infirmerie des réservistes".

Il s'agit d'un grand automate rustique ayant appartenu au célèbre ventriloque Jacques Courtois. Il représente une infirmerie militaire dans laquelle s'animent 8 personnages militaires réservistes qui s'en donnent à coeur joie au son d'une étrange musique à un air (sonnerie militaire).

Cet automate est ainsi décrit dans le catalogue de la vente : "Un malade en face du médecin major montre sa jambe en tirant la langue, un infirmier applique un clystère à un malade qui lève la tête à chaque poussée. Un malade, un bandage autour de la tête tourne la tête. La toise sert d'arrêt au mouvement.

Tous les personnages ont la tête en bois sculpté. Les costumes militaires sont en feutrine et sont ceux de la guerre franco-allemande de 1870."

Cet automate avait été acquis par le Docteur Tassel lors de la vente exceptionnelle du 23 octobre 1977 de la collection d'automates de Jacques Courtois à la Galerie de Chartres.

Automate La visite chez le Major.

Automate La visite chez le Major.

Rédigé par Philippe SAYOUS

Publié dans #Automates

Repost 0
Commenter cet article